Derrière mon sourire de mère

Aucune catégorie Add comments

5 décembre 4x6 sepia

 

J’ai une révélation à vous faire.

Une forme d’aveu que je ne peux taire.

Quand mon fils n’avait que quelques mois

et que je le serrais tout contre moi,

je ne ressentais pas un grand attachement envers lui.

Je n’appréciais pas vraiment le temps passé en sa compagnie.

Quand je me réveillais le matin pour l’allaiter,

j’attendais impatiemment qu’il finisse de téter

afin de le confier à mon mari

et retourner dans mon lit…

jusqu’au prochain pleur de faim

qui ne réclamait que moi pour y mettre fin.

J’étais mieux dans mes draps

qu’avec lui dans mes bras.

Une fois levée, j’étais encore fatiguée et pas motivée

à passer mon temps à l’occuper.

Je n’avais pas le goût des « ga-ga », des « coucou »

ni des bisous.

Je le faisais par principe

et non remplie d’amour dans mes tripes.

C’était presqu’une corvée

plutôt qu’un plaisir partagé.

Bien lové contre mon sein,  ses sourires et ses babillages de contentement

n’avaient pas sur moi d’effet attendrissant.

Je préférais ne pas me retrouver seule avec lui

recherchant le plus souvent la présence d’autrui.

J’étais très anxieuse.

Je ne savais pas pourquoi je n’étais pas heureuse.

Mon rôle de mère m’apparaissait comme un fardeau.

Une charge de trop…

Je me disais que je n’étais pas à la hauteur

et en public, je refoulais mes pleurs.

Derrière mon sourire de nouvelle maman

se cachait mon véritable tourment.

 

Et c’est ainsi que la dépression

s’était installée sans invitation

dans ma nouvelle vie de mère

en y imprégnant son goût amer.

 

**************************************************

 

Savez-vous que 15 à 20 pour cent des mamans souffrent de dépression post-partum?  C’est un grand pourcentage!  Pourquoi en parle-t-on si peu?  Pourquoi encore tant de tabous l’entourant?  Pour que les femmes qui en souffrent cessent de se cacher et de subir leur douleur en silence, il faut s’informer, en parler et cesser de juger.  La dépression post-partum, ça se soigne et il n’y a pas de honte à devoir prendre des médicaments pour la vaincre.  J’ai reçu des soins appropriés et j’ai retrouvé mon plaisir de vivre et d’être mère.  (Dans mon cas, je vivais un début de dépression reliée à mon trouble bipolaire du post-partum, les symptômes étant toutefois les mêmes qu’une dépression post-partum).   La maternité n’a pas à être vécue dans la peine et le tourment. Chaque maman mérite de connaître toutes les joies et les bénédictions que son bébé peut lui procurer.

Si vous souffrez d’une dépression post-partum, vous pouvez manifester les symptômes suivants ou certains d’entre eux :

Symptômes de dépression post-partum :

  • Tristesse et/ou irritabilité extrême
  • Ne peut penser clairement ou prendre de décisions
  • Manque d’intérêt ou de plaisir dans les activités
  • Sentiments de culpabilité, particulièrement au sujet du bébé
  • Appétit accru ou diminué
  • Se sent inadéquate, particulièrement en tant que mère
  • Besoin de sommeil accru ou diminué
  • Pensées de suicide ou d’acte autodestructeur
  • Fatigue extrême

Source : Société canadienne de psychologie

 

Note importante : Ces informations sont données à titre de renseignement.  Elles ne remplacent en aucun cas un avis médical.  Si vous pensez avoir des symptômes de dépression post-partum, n’hésitez pas à consulter votre professionnel de la santé qui pourra alors poser un diagnostic adéquat.  Vous n’êtes pas seule.  Il y a de l’espoir.

 

Partager:
Facebook Twitter Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email



  • So powerfully written! There’s great information here as well. You looked so beautiful and “normal” in the picture and one would never guess what was behind the smile.

    As you know, I first had postpartum mania, not depression, which was deceptive as anyone can imagine, and that further prevented my getting immediate treatment. The depression did not come until a couple months postpartum.

    I think you should consider submitting this poem “Behind My Mother’s Smile” to Stigmama as May is their poetry month! I hope you will! Xo Dyane

    • Thank you so much Dyane! My depression also came a couple months after my manic episode. I would love to submit my poem to Stigmama!

  • Nicol Rondeau

    Quel beau poème Geneviève… c’est la première fois que je le lis et j’en ai les larmes aux yeux.

Designed by NattyWP Wordpress Themes.
Images by desEXign.